Étude d’un haut lieu de Belgrade : le cas du Generalstab

Section: Nouvelles- Fév 10, 2016 Commentaires fermés sur Étude d’un haut lieu de Belgrade : le cas du Generalstab

Taïka Baillargeon, post-doctorante à l’UQÀM, publie un article scientifique dans la Revue d’études comparatives Est-Ouest : «Habiter l’en-attendant: le lieu de l’en-attendant et le cas du Generalstab de Belgrade».

 

Beograd

 

Belgrade maintient, en 2015, la plupart des ruines du bombardement de l’OTAN de 1999. Ces anciens hauts lieux sont désormais symboles du démantèlement de la Yougoslavie. Dans un contexte où la ville tend à changer d’image, ils sont appelés à disparaître. Certains subsistent toutefois, pris entre un passé contradictoire et un avenir incertain. Ces lieux en perte de sens sont désormais marqués par une attente qui pourrait s’avérer aussi créatrice que stérile. Ce sont des lieux de l’en-attendant. Pour penser ces lieux importants de l’espace post-yougoslave, nous aborderons le cas du Generalstab, monument culturel et figure de proue du Belgrade bombardé.»

f6 - generalstab